VIALLA G. et B., Confidences Billings à un frère prêtre et à toute personne engagée dans l’apostolat de la famille et de la vie

dimanche 19 juin 2016
par  Alain Mattheeuws

VIALLA G. et B., Confidences Billings à un frère prêtre et à toute personne engagée dans l’apostolat de la famille et de la vie, Centre Billings France, 2014, dans NRT 138 (2016) 329-330.

Les auteurs nous partagent de manière réflexive leur expérience d’écoute, d’enseignement et la pratique de la méthode et du style Billings dans les relations de couples. Pour eux, il s’agit au sens large d’un véritable apostolat au service de l’amour et de la vie. Le ton est positif, réaliste, respectueux des lecteurs qui, peut-être, ne pensent pas comme eux. IL ne s’agit pas de l’explication de la méthode, mais d’une lecture des enjeux et du déploiement de cette pratique dans la vie relationnelle des époux, pour la force de leur amour dans la durée et le respect de la conception. Ces nombreuses « lettres » et « confidences » sont aisées à lire. Leur contenu s’élabore à partir de l’horizon d’un apostolat, d’une responsabilité en lien avec l’évangélisation (c.1), de l’acceptation du signe de la contradiction que peut représenter une telle manière de faire (c.2), de la prise en compte des différences entre la femme (c.3) et l’homme (c.4) et du lien qui existe entre la vie humaine (son accueil, sa croissance) et la vie spirituelle (c.5). Nous avons apprécié particulièrement « De la profondeur » (c.2,6), « La ménopause » (c.3,5), « Les chrétiens face au « grenier » » (c.4,2) et l’annexe 9.
Ces annexes sont bien précieuses car elles explicitent les objections les plus courantes et le dialogue qu’elles peuvent susciter dans l’apprentissage de cette méthode. Ces confidences sont pour tous, mais elles sont adressées, comme un appel, à un « frère prêtre » à la fois parce, lui aussi, accueille des couples et qu’il est bon qu’il soit éclairé sur ces enjeux. Pour les auteurs, l’unification de l’amour interpersonnel suppose que les couples et les prêtres unifient leurs paroles, conseils et expériences. Mais autant les « confidences » sur l’accompagnement des couples sont riches d’expérience, autant la réflexion et la mission du prêtre dans ce domaine restent, nous semble-t-il, à approfondir et à s’expliciter ecclésialement et sacramentellement. Aux prêtres d’écrire aussi.
A.Mattheeuws s.J.



Documents joints

Word - 15.7 ko
Word - 15.7 ko