Bruguès J.-L. (Dictionnaire)

jeudi 1er octobre 1992
par  Alain Mattheeuws

JEAN-LOUIS BRUGUES, Dictionnaire de Morale catholique, Ed. C.L.D., 1991, 478 p.

Editer un dictionnaire de Morale catholique n’est pas sans signification à l’heure du retour de l’éthique et des conflits de valeurs dans la vie quotidienne. Le but de l’auteur., membre de la Commission Théologique Internationale et Professeur à l’Institut Catholique de Toulouse, est de repenser la morale chrétienne comme une « éthique de construction de soi », comme un « style de vie ». Ce dictionnaire est donc une première étape : il s’agit de « visiter notre mémoire » afin de ne pas « commencer à partir de rien », et de « permettre que des valeurs-mères enfantent des valeurs-filles propres à relever les défis du moment » (p.15).
L’auteur a réussi à éviter le danger de la fragmentation des thèmes : ce livre n’est pas un index “amélioré” ni une casuistique. Au contraire, le lecteur y trouvera une prise de position sobre et assurée sur des points délicats de morale fondamentale, personnelle et familiale. La morale sociale n’est pas absente, mais est moins représentée (on peut trouver les articles “apartheid”, « Doctrine sociale de l’Eglise », « Droits de l’homme », “écologie”, “patriotisme”, “pouvoir”, “totalitarisme”). Chaque article (il y en a 400 !) comporte une part d’enseignement, fondé évidemment sur l’Ecriture et la Tradition, ajusté toujours au Concile Vatican II (pas moins de 93 chapitres des « Documents conciliaires » sont cités), confronté aux problématiques des Eglises anglo-saxonnes et illustré souvent grâce à la tradition littéraire française. Nous avons aimé particulièrement le lien fréquent que l’auteur manifeste entre la Morale et la Théologie spirituelle (p.267, 318). De tradition thomiste, il présente en détail et avec beaucoup d’actualité les principales vertus chrétiennes (charité, constance, patience, respect, etc.). Ceux qui sont intéressés par les grandes questions éthiques du moment ne seront pas déçus : qu’ils consultent les mots « “apartheid, bioéthique, diagnostic prénatal, drogue, écologie, érotisme, euthanasie, fivete, insémination artificielle, option fondamentale, peine de mort, régulation des naissances, responsabilité, violence”. Nous avons spécialement apprécié pour le fond comme pour la forme les articles sur “la gourmandise”, “le bonheur” et “la joie”. L’absence de certains mots comme “intériorité” ou “jansénisme” nous a étonnés. Nous aurions aimé aussi que soit davantage développée la signification de “loi de gradualité”, “égoïsme” et “épikie”. Remarques mineures. La lecture de ce dictionnaire, dont la présentation agréable et belle rend la consultation fort aisée, est toujours éclairante. Elle est à la portée de tout chrétien cultivé.

A. Mattheeuws