La sainteté des divorcés remariés

vendredi 3 octobre 2014

L’amour peut-il être sauvé ? Les questions relatives au statut des divorcés remariés dans l’Église (remariage, communion eucharistique) ne pourront être résolues si on fait abstraction, comme c’est le cas trop souvent, de l’économie sacramentelle et spécialement du lien du Christ avec son corps, sacrement du salut pour le monde. L’art. relit les déterminations magistérielles et les débats récents sous cet angle. Il présente alors le chemin de sainteté possible des divorcés remariés : l’amour de Dieu ne meurt jamais.



Navigation

Brèves de la rubrique

  • La sainteté des divorcés remariés